Delmer Daves



Mini-biographie:

Ralisateur bourr de talents, il nous donnera d'excellents films et des westerns aussi La dernire caravane, La flche brise, des films de guerre Pride of the marines ou du polar Dark passage (Avec Humphrey Bogart et Lauren Bacall).

james


Filmographie de ses westerns: - Louez ses films :


La flche brise (Broken arrow) 1949 Avec
James Stewart
L'aigle solitaire (Drum beat) 1954
L'homme de nul part (Jubal) 1955
La dernire caravane (The last wagon) 1956
3H10 pour Yuma (3:10 to Yuma) 1957 Avec Glenn Ford et
Van Heflin

Cow-boy / Cowboy 1958 Avec Jack Lemmon et Glenn Ford

L'or du hollandais (The badlanders) 1958
La colline des potences (The hanging tree) 1959


Je n'ai vu que La flche brise un film mmorable qui fait partie des mes westerns prfrs. Avec James Stewart comme d'habitude, superbe.

vl92

Un grand ralisateur que je "connais bien".
Dans sa filmo western, j'ai tout vu l'exception de Jubal et je peux vous dire que ces westerns donnent leurs lettres de noblesse au genre (mme ceux qui critiquent Alan Ladd trouvent leur compte dans L'Or du Hollandais) l'instar des
John Ford, Howard Hawks, Anthony Mann et John Sturges dans les annes 50.

Une petite prfrence nanmoins pour The Last Wagon et si j'ose dire une toute petite lgre infime dception pour son dernier western La colline des Potences.

coop

The last wagon chef-d'oeuvre du genre bien plus qu'un western j'adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee, sinon sur la fin, tu as raison Daves s'est embourb dans je ne sais trop quoi dommageeeeeeeee.

james

Je ne connais que 2 films de Delmer Daves :

-3h10 pour Yuma
-Cowboy


3h10 pour Yuma est un de mes westerns prfrs, la premire vision, on est captiv par ce scnario. La prise de vue en noir et blanc est terrible! Des images couper le souffle, paysages, plans raprochs de Glenn Ford et Felicia Farr dans le saloon. J'aime aussi beaucoup
Van Heflin dans ce film. Et le tout avec une musique inoubliable!

Cowboy, j'ai bien appreci mais je n'ai pas t aussi marqu que par le prcedent.

Sinon, j'ai bien hte de dcouvrir les 2 merveilles dont vous parlez :

- La flche brise (Broken arrow)1949

-La dernire caravane (The last wagon) 1956

pas de DVD a priori.

Colorado

-La dernire caravane (mais vu il y a trs/trop longtemps)
-La flche brise (fabuleux James Stewart, come d'hab')
-Cow-boy (je trouve que le duo Jack Lemon/Glenn Ford fonctionne merveille!)
-3H10 pour Yuma (je l'aurais certainement mis avant s'il avait t en couleur)

Sinon, tout comme Coop et James, lgre dception pour La colline des potences qui (dans mon souvenir) manque cruellement de rythme, mais je me le reverrais bien quand mme, avec plaisir!

L'tranger...

J'ai revu La colline des potences beaucoup de clichs soit, mais quelque scne assez russit.

james

Ralisateur ingal mais il aura malgr tout marqu le western .

J'ai aussi une nette prfrence pour The last wagon mais aussi pour L'aigle solitaire un peu moins connu et pourtant excellent (Bronson remarquable dans le rle de Captain Jack, un indien sanguinaire) .

Cowboy est une bonne comdie-western qui repose beaucoup sur les paules de Glenn Ford .

J'ai le souvenir de m'tre terriblement ennuyer devant 3 h 10 pour Yuma mais je ne l'ai pas vu depuis fort longtemps, mon jugement a probablement chang !

La flche brise m'a un peu du par son simplisme 2 cents. Il est vrai que je ne l'ai vu qu'en version franaise, trs mal double .

L'or du hollandais, remake de Quand la ville dort chef d'oeuvre du polar par John Huston ne m'a pas laisser de souvenirs imprissables.

De la La colline des potences, je n'ai retenu que Maria Schell toujours en train de pleurnicher comme dans la plupart de ses rles.

nathan


3H10 pour Yuma (3:10 to Yuma) 1957 Avec Glenn Ford et Van Heflin

C'est avec la critique de 3:10 to Yuma que j'ai commenc crire sur le cinma alors soyez indulgents avec le vreux du texte mais je suis toujours d'accord avec ce que j'en avais dit:

Delmer Daves fait partie, avec
Anthony Mann (Bend of the River et The Naked Spur) et Budd Boetticher (Commanche Station et Ride Lonesome), des grands oublis de l'histoire du cinma. Leurs films sont diffrents des productions classiques, plus profonds, plus puissants et plus complexes.
Delmer Daves est un grand et 3:10 To Yuma vient le confirmer ou plutt nous le rappeler.

L'humilit des films de D. Daves et leur simplicit (dans le bon sens du terme) en font un cinaste passionnant pour qui se donne la peine de regarder ses films avec un esprit ouvert.
3:10 To Yuma relate l'histoire d'un fermier ruin (
Van Heflin/Dan Evans) qui a accept de convoyer la gare de Yuma, un dangereux criminel (Glenn Ford/Ben Wade) que sa bande va chercher rcuprer par tous les moyens.

L'histoire suit le prilleux voyage des deux hommes. L'volution de leurs comportements respectifs et leur affrontement rythment le film, dont le vrai sujet est l'implication et la motivation des personnages (film qui s'avre tre un mlodrame dguis en western).
Delmer Daves et son scnariste Elmore Leonard (Get Shorty et Jackie Brown) utilisent des contre-pieds qui peuvent nous paratre classiques mais taient trs audacieux l'poque. Ainsi, la famille du hros sert de moteur l'histoire (relle cause de son implication) et non aux habituelles scnes " prtextes aux bons sentiments ".

De mme, l'utilisation d'un hros sans grand charisme et qui ne devient intressant qu'au cours du film (au moment o sa motivation pcuniaire se transforme en point d'honneur), et d'un mchant la fois dtestable (fabuleuse composition de G. Ford semblable un serpent lorsqu'il parle Dan Evans de faon sournoise) et apprciable (la magnifique et trs moderne scne avec la barmaid Felica Farr), est rsolument surprenante.
Une mise en scne discrte, une splendide photographie (toute en dgrads de gris), l'utilisation parcimonieuse de la violence et l'excellence de l'interprtation gnrale (mention spciale a G. Ford), font de ce film un classique indispensable.

Il peut permettre toute une gnration de cinphiles de dcouvrir les westerns sous leur meilleur jour et d'ouvrir ainsi une voie nouvelle vers la rhabilitation de cinastes mconnus et msestims tort.


cinetudes


La dernire caravane (The last wagon) 1956
Ralisation: Delmer Daves
Scnario: James Edward Grant, Gwen B. Gielgud, Delmer Daves
Musique: Lionel Newman
Interprtation: Richard Widmark, Felicia Farr, Tommy Rettie, Susan Khoner, Stephanie Griffin, George Mathews, Carl Benton Reid, Nick Adams.

Rsum: Arizona, 1873 Todd le commanche (Richard Widmark) prisonnier du shriff d'Oak Creek, Bull Harper (George Mathews). Il se joint une caravane pour se rendre en ville afin que Todd soit jug car le shriff accuse Todd du meutres de ses frres. Harper tant trs brutal envers son prisonnier, une protestation parmis les membres du convois, fait que Harper se relache un peu. Mais Todd finit par tuer son geolier et les migrants changent d'attitude envers lui et dcident de le remettre la justice. Alors qu'un nuit, la caravane est attaque par les indiens Apaches il ne restera que trs peu de survivants. C'est alors que Todd propose son aide pour aider quittez la rgion infeste d'Apaches. Aprs de nombreuses preuves et d'embuscades les rescaps parviennent un fort tenu par l'arme. SPOILER Surlignez la suite...

Todd passe en jugement, mais Jenny (Felicia Farr) tombe amoureuse dcide de l'aider en le dfendant, le procs rvlera que les responsables de la mort de la famille de Todd tait l'oeuvre des frres Harper celui-ci sera libr et pourra refaire sa vie sous d'autres horizons.

La dernire caravane ralis par Delmer Daves ne fut pas sa sortie un francs succs mais reste l'un des meilleur westerns jamais ralis et produit et l'un des plus attachants je reste profondement attach ce western qui reste et doit rester parmis les rfrences du genre qui nous intresse. Tous les ingrdients furent utiliss pour dgager un western ambitieux (paysage en extrieur notamment magnifique).
Quand aux acteurs seul Richard Widmark et Felicia Farr tirent merveille leurs pingles du jeu en offrant leurs meilleurs prestations, je note en ce qui me concerne l'un des plus beaux rles pour Widmark et Felicia Farr qui fut une des actrices attitre de Delmer Daves.

Pour la petite histoire seul Delmer Daves et le matre
John Ford collectionnaient de nombreux ouvrages sur l'Ouest sauvage et ses paysages, Daves en fut inspir pour ce sublime western.

james



© Copyright Western Movies 2004-2019