Andrew V. McLaglen

Post sur le forum



Mini-biographie:

Le moins que l'on pourra dire de lui c'est qu'il n'avait pas d'gal le talent de son illustre pre Victor, quoique servit dans le cinma mais pas dans le mme registre.

Il eut comme formateur le matre Ford mais ne su pas tirer profit de tous les conseils de son ain qui avait parfaite connaissance dans le milieu qui nous intresse.

Il va bien sur se spcialiser dans le western et collaborera avec d'autres ralisateurs en tant que ralisateur de seconde quipe sur Dakota (1945). Il va russir quelques westerns qui ne passeront pas inaperus (Chisum, Le dernier train de Frisco, La loi de la haine, Les gants de l'Ouest) mais ses westerns sont limites mais offrent un spectacle tout fait honorable.

Il serait utile de reconnatre qu'il eut parfois le mrite de faire bien mieux Les prairies de l'honneur et La route de l'ouest sont assez russis, mais il reprendra sur la fin des annes 1960 des acteurs comme Duke Wayne la recherche d'un nouveau souffle ou bien de Jimmy Stewart (Bandolero).

Pour la tlvision, il ralisera beaucoup de feuilletons Le virginien, Rahwide, etc...

S'essayant tous les genres, il russi dans certains films de guerre mais donna l'impression d'avoir remplac certains ralisateurs sans toutefois nous apporter une rel preuve de son talent qui fut gch par je ne sais quoi.

james


Filmographie de ses westerns: - Louez ses films :

The Shadow Riders 1982 (pour la tlvision)
Trail of Danger 1977 (pour la tlvision)
La loi de la haine (The Last Hard Men) 1976
Banjo Hackett 1976 (pour la tlvision)
Les cordes de la potence (Cahill U.S. Marshal) 1973
Le dernier train de Frisco (One More Train to Rob) 1971
Rio Verde (Something Big) 1971
Chisum 1970
Les gants de l'Ouest (The Undefeated) 1969
Bandolero! 1968
La route de l'Ouest (The Way West) 1967
Le ranch de l'injustice (The Ballad of Josie) 1967
Rancho Bravo (The Rare Breed) 1966
Les prairies de l'honneur (Shenandoah) 1965
Le grand McLintock (McLintock!) 1963
Freckles 1960
Gun the Man Down 1956


Je suis d'accord avec toi James, c'est un ralisateur qui a bien de la chance aujourd'hui de ne pas tre oubli et cela grce aux stars prsentes dans ses films.

Captain Blood

Oui il reprend souvent des acteurs en "fin de carrire" (John Wayne/James Stewart)
vl92

 

Le plus grand tort qu'il a eu, c'est de s'entter tourner des westerns classiques, pour ne pas dire conformiste, une poque o le genre rgressait et subissait de profondes mutations.

La critique s'est acharn sur lui pourtant je trouve qu'il s'en tire fort honorablement. C'est un trs bon artisan qui, s'il n'a pas rvolutionn le genre, a russi quelques bons westerns. Je n'en dirais pas autant de ses autres films .
C'est vrai qu'il fut entour par le clan Ford et que cela contribua sans conteste la russite de ses westerns .

En tout cas, je suis trs bon client de ce ralisateur.

nathan

Moi aussi j'apprcie ce ralisateur qui m'a surpris dans deux de ces ralisations Le dernier train de frisco et Les prairies de l'honneur et mention trs bien pour son Bandolero.

james

Andrew MAC LAGLEN n'est certe pas un ralisateur qui marquera de son empreinte personnelle l'histoire du western, mais il ne faut pas le rejeter comme beaucoup l'ont fait. Il a eu le mrite et le cran d'entretenir la flamme et le souffle pique du genre une priode qui s'tait brusquement assombrie, et pour cause, le western italien ( encore lui ) tait pass par l comme un nuage menaant. Les temps taient alors incertains pour le western amricain car les autres ralisateurs avaient si l'on peut dire rendus les armes mis part quelques uns ( Henry HATHAWAY, Howard HAWKS ) et il faut bien le dire, de petits maitres qui avaient t excellents dans la dcennie prcdente allrent plus ou moins s'garer dans un western vieillissant et bacl avec d'anciennes gloire de la srie B, le tout orchestr par le sinistre "LYLES ".
Au contraire de ces acteurs dont certains auraient du prendre leur retraite au lieu de finir tristement dans ces productions ou bien de l'autre ct de l'atlantique, " John WAYNE " et " James STEWART " vieillissaient bien avec ce ralisateur et se sentaient en confiance. Il faut revoir " CHISUM " " LES GEANTS DE L'OUEST " " LES PRAIRIES DE L'HONNEUR " ou "BANDOLERO " pour s'en rendre compte.
Andrew MAC LAGLEN : ralisateur sans surprise, sans me peut tre mais pas sans talent.

Longway





© Copyright Western Movies 2004-2019