James Stewart



Citations:

"Les grands studios taient idals pour faire des films parce que c'tait une base pour les gens. Quand vous tiez sous contrat, vous aviez la chance de pouvoir vous dtendre"

James Stewart


Mini-biographie

La carrire de James Stewart dbute en 1938 avec Vous ne l'emporterez pas avec vous de Frank Capra. Il fera d'autres comdies avec Frank Capra dont La vie est belle, un chef d'oeuvre et M. Smith au Snat. En 1939, George Marshall le dirige dans son premier western : Femme ou dmon. En 1950, Delmer Daves cr un chef d'oeuvre : La flche brise, malheureusement introuvable en VHS ou DVD. La mme anne, il collabore avec Anthony Mann pour la premire fois dans Winchester 73, certainement un des meilleurs western de leur association. Ils tourneront ensemble Les affameurs, L'appt, Je suis un aventurier et L'homme de la plaine. En 1956, Le survivant des monts lointains est ralis par James Neilson, alors qu'Anthony Mann aurait du le diriger mais celui-ci refusa et se facha avec James Stewart. En 1962, John Ford tourne L'homme qui tua Liberty Valance, un excellent western o James Stewart est convainquant au ct de John Wayne. James Stewart tournera plusieurs fois avec Andrew Mac Laglen dans Les prairies de l'honneur (en 1965), dans Bandolero (en 1968) et dans Rancho Bravo (en 1966). Jimmy Stewart portait le mme chapeau et montait sur le mme cheval dans tous ses western >>> La superstition des acteurs comme John Wayne. Il est dcd en 1997, encore une toile qui s'teint.

vl92


Filmographie de ses westerns: - Louez ses films :

-Rose-marie 1936

-Femme ou dmon (Destry rides again) 1939 De George Marshall

-La flche brise (Broken Arrow) 1950 De Delmer Daves

-Winchester 73 1950 De Anthony Mann Avec Shelley Winter, Dan Duryea et Stephen MacNally

-Les affameurs (Bend of the river) 1952 De Anthony Mann

-L'appt (The naked spur) 1953 De Anthony Mann

-Je suis un aventurier (The far country) 1954 De Anthony Mann

-L'homme de la plaine (The man from Laramie) 1955 De Anthony Mann

-Le survivant des monts lointains (Night Passage) 1956 De James Neilson

-Les deux cavaliers (Two Rode together) 1961 De John Ford

-La conqute de l'Ouest (How the west was won) 1962 De Henry Hathaway

-L'homme qui tua Liberty Valance (The man who shot Liberty Valance) 1962 De John Ford Avec John Wayne, Lee Marvin, Vera Miles

-Les cheyennes (The cheyenne autumn) 1964 De John Ford

-Les prairies de l'honneur (Shenandoah) 1965 De Andrew Mac Laglen

-Rancho Bravo (The rare breed) 1966 De Andrew Mac Laglen Avec Maureen O'Hara

-Cinq hors-la-loi (Firecreek) 1968 De Vincent Mc Eveety

-Bandolero 1968 De Andrew Mac Laglen

-Attaque au Cheyenne club (The cheyenne social club) 1970 De Gene Kelly Avec Henry Fonda

-Le dernier des gants (The shootist) 1976 De Don Siegel Avec John Wayne et Lauren Bacall


La collaboration James Stewart-AnthonyMann:

Winchester 73, 1950

Les affameurs (Bend of the river) 1952

L'appt (The naked spur) 1953

Le port des passions (Thunder Bay) 1953

Romance inacheve (Glenn Miller Story, The) 1953

Je suis un aventurier (The far country) 1954

Strategic Air Command 1955

L'homme de la plaine (The man from Laramie) 1955

Outre Winchester 73, les affameurs, l'appt, je suis un aventurier et l'homme de la plaine qui sont des western, James Stewart et Anthony Mann ont apport leurs collaborations d'autres genres de films dont l'aventure (Le port des passions, un film moyen et Strategic Air Command.) et le mlodrame autobiographique (Romance inacheve o la vie du musicien Glenn Miller est racont, un magnifique film).

vl92


Alors je connaissais pas mais depuis que j'ai vu "Winchester 73", "Les affameurs" (tous deux inoubliables, ils font dsormais partie de mes westerns favoris), "Shenandoah" (grand) et "Rancho Bravo" (trs bon), ben je trouve que James Stewart est ultime : un des meilleurs cowboys d'hollywood !

Dans "L'homme qui tua Liberty Valance", c'tait surtout John Wayne, mais l... Wouah, quel James ce Stewart !

julien lonard


James Stewart et Henry Fonda

Ces deux acteurs se sont rencontrs en 1932 Falmouth Massachusets, lorsqu'ils taient des dbutants. Henry Fonda fut engag pa la Fox, tandis que James Stewart fut engag la MGM. Ces 2 amis habitaient sous le mme toit. Puis, ils se sparrent mais se rencontrrent frquemment. Ils ont tourns trois western ensembles:

-La conqute de l'Ouest (How the west was won) 1962 De Henry Hathaway/George Marshall

-Cinq hors-la-loi (Firecreek) 1968 De Vincent Mc Eveety

-Attaque au Cheyenne club (The cheyenne social club) 1970 De Gene Kelly

vl92


Les affameurs (Bend of the River) et L'appt (The Naked Spur) sont des sommets absolus pour moi.

vic


A noter : Le Survivant des monts lointains (Night passage) aurait du tre tourn par Anthony Mann. James Stewart et Borden Chase avait choisi ce
ralisateur. Malheureusement Anthony Mann trouva le scnario trop lger son got, ce qui lui valut de se fcher avec l'acteur et le scnariste en mme temps. D'o son remplacement par ce ralisateur de substitution alors inconnu qu'tait James Neilson.
longway


Femme ou dmon m'a du, mes esprances dans ce western se sont vite envoles. Mais je donne des circonstances attnuantes Jimmy Stewart, western trs lger qui laisse planer l'ennui, un remake du mme western fut fait par le mme ralisateur en 1954 et c'est Audie Murphy qui reprit le rle de Jimmy Stewart l aussi une dception... le titre d'exploitation francais pour ce remake fut: Le nettoyeur.

james


-Le survivant des monts lointains (Night Passage) 1956 De James Neilson

Moi j'ai beaucoup aim, on y retrouve pas mal d'acteurs des studios Universal qui reste et ne l'oublions pas la major qui produisit le plus grand nombres de western.

james

Night Passage, vu au temps de La dernire sance, m'avait beaucoup plu... l'histore tait intressante, les relations entre Stewart et Murphy assez dveloppes et passionantes, les dcors, magnifis par le Scope, trs beaux.... Un bon western que je conseille aux amateurs du genre.

o'malley

Je viens de voir ce western, et j'ai pass un trs bon moment, belles images, James toujours patant, le film acclre la fin partir de la retrouvaille des 2 frres, dans des clans opposs. J'ai galement bien apprci Audie Murphy.

Colorado

J'en suis trs heureux que ce western t'ait plu, moi j'ai de l'admiration devant cette collaboration Stewart/Nielson. sans oublier les autres acteurs dont Audie Murphy qui retrouve l un rle sa mesure, n'oublions pas qu'il fut un acteur complet dans le genre qui nous intresse malgr les commentaires faits sur lui j'ai de l'estime pour l'ami Audie.

james


J'ai vu ce western hier soir, et il m'a plu normment, en particulier le grand James Stewart qui joue merveille son rle de patriarche. Cet acteur est vraiment fabuleux, il joue tous les rles avec une aisance incroyable.

Le film se droule en Virginie donc pas vraiment l'ouest (pour un western). On s'en rend compte dans les paysages et le dcor qui ne sont pas les mmes. En pleine guerre entre Sudistes et Yankees, un fermier pacifiste (James) ne veut pas se mler d'une guerre qui ne le concerne pas, et dfendre les interts des sudistes qu'il ne partage pas, mais l'histoire va pousser cette famille malgr elle vers la guerre et la tragdie....
Colorado


-Bandolero 1968 De Andrew Mac Laglen

Vos avis sur ce western de Andrew V. Mc Laglen o l'on pourra apercevoir la dernire apparition dans un western de Jock Mahoney (film long mtrage) puisque All american cow-boy (1985) un tlfilm western sera sa toute dernire contribution au genre. Mais vous en pensez quoi de ce western qui je doit l'avouer me fait plaisir chaque diffusion.
james

Comme tous les westerns d'Andrew V Mc Laglen, j'aime bien. C'est dans le plus pur style traditionnel : histoire simple, mise en scne efficace, acteurs clbres sur le retour mais toujours aussi convaincants .
Pour Bandolero, objectivement 7/10, subjectivement 8/10 parce qu'il y a Raquel Welch, la plus belle femme du monde cette poque !

nathan

Un bon moment, avec un truculent James Stewart, un touchant Dean Martin, et une sublime Raquel Welch.

Jack Beauregard


-Rancho Bravo (The rare breed) 1966 De Andrew Mac Laglen Avec Maureen O'Hara

Histoire de l'introduction de la race Hereford au pays des vaches cornes.

Film moyen au dbut mais qui devient plus intressant aprs la premire demi-heure. Le ton alterne entre comdie (surtout au dbut) et western plus classique, et avec quelques personnages trs pitorresques !

Trs divertissant finalement.

Le DVD est bon dans l'ensemble en dehors de quelques plans affreux (trs granuleux) , on se demande pourquoi la qualit varie tellement.

Je ferais peut-tre quelques captures pour illustrer

7,5/10

Link Jones

En effet un divertissement qui m'a bien plus. Je l'ai revu il y a quelques semaines sur support zone 1 et tu resume parfaitement son contenu lent au dmarrage et aprs plus tonique, Brian Keith rouquin.
Ma note 7/10

james

Ouais James, tu as bien raison de citer Brian Keith : le maquilleur n'a pas fait dans la dentelle avec une magnifique fausse barbe ! trop belle pour tre vrai enfin si on passe ce genre de dtail, on passe un bon moment ; et je me suis le plus amus partir de l'apparition de Brian Keith ; son accent en VO est magnifique, je ne sais pas s'il est vridique mais a ne manque pas de piment face Maureen O'Hara qui joue une belle anglaise distingue.

Link Jones

Destin trs tragique pour cet acteur de qualit suprieure, identique son pre Robert Beith sur le plan du professionalisme, et qui se suicida aprs qu'on lui ai appris qu'il tait atteint d'un cancer.

james