Guy Madison



Mini-biographie

Il dbute une carrire en tournant n'importe quoi avec n'importe qui. Mais il faut se rappeler qu'il fut un sduisant acteur dans les annes 1950. Il sera la vedette d'une srie trs connu aux Etats-Unis Wild bill hicock.
Avant de tourner quelques westerns fort intressants, qu'il soit chez
Anthony Mann, George Sherman, ou Butler o il avait une telle aisance que sa fin de carrire sera terriblement ridicule. En 1986, Guy Madison reu le Golden Boot award pour sa contribution dans le genre western. Sur la fin j'ai eu du mal avec tous ses westerns italiens,quel talent gach. Il fut oubli dans son pays mais nous, nous ne l'avons pas oubli. So long mister madison.
james


Filmographie de ses westerns: - Louez ses films :

La rivire des massacres (Massacre river) 1949
Drums in the deep south 1951
La charge sur la rivire rouge (The charge at feather river) 1953
La poursuite dura sept jours (The command) 1954 (premier western en format cinmascope)
La charge des tuniques bleues (The last frontier) 1955
The beast of hollow mountain 1956 (Western/fantastique qui ressemble fort La valle de Gwangi)
La vengeance de l'indien (Reprisal) 1956
Le shrrif del solito (The hard man) 1958
La femme au fouet (Bullwhip) 1958
Old shatterland 1964 (production europene)
Jennie lee ha una nueva pistola (production europene)
Sfida a rio bravo (production europene)
Il figlio di django 1967 (production europene)
Sette winchester per in massacre 1968
Lunghi giormi dell'odio 1969
Reverendo colt 1970

Beaucoup de sries et tlfilms (Red river tlfilm 1988)
Guy Madison fut excellent dans une srie western aux Etats-Unis o il campait le role de Wild Bill Hicock au ct de Andy Devine.
Les producteurs eurent l'ide ds le dbut des annes 1950 de reunir des pisodes de la srie Wild Bill Hicock et d'en faire des moyens-mtrages diffuss avant le grand film dans les salles obscures.

 


http://www.briansdriveintheater.com/guymadison.html


Guy madison dans le western de David Butler La poursuite dura 7 jours que j'ai toujours aim comme tant un trs bon western sur la cavalerie amricaine avec en prime une histoire des plus originales.

Western de William Cameron Menzies (1951).

james

C'est certains mais malheureusement il a fait comme beaucoup d'autres c'est dire rpondre l'appel du clairon des europens parce que cela payait mieux je pense et aussi il faut bien le dire le western amricain commenait s'essoufler, alors la perspective d'un renouvellement du genre dans l'ancien monde laissait augurer un avenir meilleur pour ces acteurs de talent mais rsigns la srie B amricaines. Hlas pour la plupart ce fut pire et ne parlons pas de Clint Eastwood qui lui n'avait rien perdre dans l'histoire tant donn qu'avant d'aller l bas il n'tait rien de moins qu'un figurant de srie Z dans le western amricain.
Ceci dit pour en revenir Guy Madison, ses deux meilleurs westerns restent pour moi La poursuite dura sept jours et La charge des tuniques bleues mais La rivire des massacres et La charge sur la rivire rouge ne sont pas mal non plus .

Longway

Je confirme tes propos concernant le western sign John Rawlins o il a pour co-vedette Rory Calhoun et pour la production Warner La charge sur la rivire rouge ralis par un Gordon Douglas assez inovateur puisque western tourn avec le procd 3.D.

james